Circonscription de Chaumes-en-Brie

Chemin de l’Abbaye 77390 Chaumes en Brie
Logo du site

Directives 13 mars 2020 (modifié le 01 avril)

13 / 03 / 2020 | JB BÉCOURT, IEN

Il appartient au ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse d’organiser l’accueil les enfants des personnels soignants et médico-sociaux indispensables à la gestion de la crise sanitaire en ARS ainsi que les personnels assurant directement la gestion de crise et qui ne disposeraient pas d’une solution de garde pour leurs enfants scolarisés en école et en collège.

Voici la liste des professionnels concernés :

- tout personnel travaillant en établissements de santé publics/privés : hôpitaux, cliniques, SSR, HAD, centres de santé …
-  tout personnel travaillant en établissements médico-sociaux pour personnes âgées et personnes handicapées  : maisons de retraite, EHPAD, USLD, foyers autonomie, IME, MAS, FAM, SSIAD …
- les professionnels de santé et médico-sociaux de ville : médecins, infirmiers, pharmaciens, sages-femmes, aides-soignants, transporteurs sanitaires, biologistes, auxiliaires de vie pour personnes âgées et handicapées…
- les personnels chargés de la gestion de l’épidémie des agences régionales de santé (ARS) des préfectures et ceux affectés à l’équipe nationale de gestion de la crise.
- les personnels affectés aux missions d’aide sociale à l’enfance relevant des conseils départementaux ainsi que des associations et établissements publics concourant à cette politique. (services aide sociale à l’enfance (ASE) et protection maternelle et infantile (PMI) des conseils départementaux ainsi que les pouponnières ou maisons d’enfants à caractère social (MECS), les services d’assistance éducative en milieu ouvert (AEMO) et les services de prévention spécialisée). Les professionnels relevant de ces structures éligibles au dispositif sont les suivants : assistants de service social, techniciens d’intervention sociale et familiale (TISF), médecins, infirmières puéricultrices, sages-femmes et psychologues.
- les pompiers, gendarmes, agents de la Préfecture, policiers (municipaux et nationaux) ainsi que des personnels pénitentiaires.

Cette liste pourra être réévaluée en fonction d’un travail fin d’identification des fonctions indispensables.

J’appelle votre attention sur le fait que ces enfants seront accueillis sur justificatif (une attestation sur l’honneur pourra suffire) et dans leur école habituelle (ou sur une école lieu de regroupement), dès lundi 16 mars au matin. Vous veillerez à assurer cet accueil qui doit être organisé par groupes ne devant pas dépasser 10 élèves par classe. Les personnels concernés sont incités à prendre contact dès que possible avec vous pour faire connaître leur souhait de voir leur enfant scolarisé.
Pour ce faire, il est préférable qu’au moins 2 enseignants par école soient présents. Les directeurs des écoles accueillant ainsi des enfants veilleront à se rapprocher des mairies pour ce qui concerne les modalités périscolaires.